Blog Temesis épisode VI, le retour du jeudi

Le , par Aurélien Levy - Société Temesis.

Le dernier article de ce blog date de 2017, oui oui vous avez bien lu 2017, une époque révolue où TikTok en était à ses débuts et la Covid n’existait pas. Alors, que s’est-il passé ? Pourquoi cet arrêt soudain qui a soulevé un vent de protestation que personne n’avait connu depuis la marche sur Versailles ?

Coup d’œil dans le rétro

Mi 2017, Temesis a connu un grand changement : la société s’est séparée en deux, un peu comme Vegeta et Son Goku quand ils terminent une fusion. D’un côté est né Opquast, dirigée par le grand, le fameux Elie Sloïm que nous ne remercierons jamais assez, et de l’autre Temesis, qui a été repris par Eric Gateau son co-fondateur historique et moi-même.

En septembre 2017, nous reprenons donc à deux l’activité conseil, formation et audit accessibilité numérique.

Dès lors, ces changements et une forte augmentation de nos activités réduisent à néant notre capacité à communiquer, ou presque, car nous fréquentions tout de même encore quasi annuellement les couloirs et les estrades de Paris Web :

Pour permettre à nos clients d’aller toujours plus loin, nous avons progressivement fait grandir les effectifs de Temesis, passant ainsi à vingt-deux personnes aujourd’hui et surtout nous avons entrepris en parallèle de mettre en œuvre une vision que je portais depuis mon arrivée chez Temesis en 2008.

Cette vision était de ne pas faire de Temesis une simple entreprise experte en accessibilité numérique, mais une entreprise capable d’accompagner ses clients avec un haut niveau d’expertise sur l’ensemble des thématiques du numérique responsable :

Dans ce cadre, Temesis a notamment accompagné la Direction Interministérielle du NUMérique (DINUM) dans la production :

Retour vers le futur

Alors, aujourd’hui en 2022, cette vision, nous sommes plus que jamais capables de la rendre tangible pour nos clients. Mais pour quoi faire, me direz-vous ? Tout simplement car cela contribue à faire du Web un espace plus respectueux des personnes, de leurs droits et de l’environnement. Mais également car chacune de ces démarches, prise isolément, ne saurait se faire au détriment des autres. Au contraire, à l’heure de l’industrialisation de ces sujets, le travail commun sur l’ensemble de ces problématiques est générateur de bénéfices collatéraux d’un sujet vers l’autre et d’une réduction des coûts dans leur mise en œuvre.

  • Qui est responsables de ces sujets dans l’entreprise ?
  • Comment prendre en compte ces sujets dans une chaîne de conception et de production continue ?
  • Comment mesure-t-on l’état à un instant donné et les améliorations dans le temps ?
  • Comment former et sensibiliser ?
  • Comment outiller ?

Toutes ces questions sont communes à l’ensemble de ces thématiques et Temesis est là pour y répondre.

Demandez le programme !

En 2017, nous avions réalisé une analyse de l’accessibilité des sites des candidats à la présidentielle, alors aujourd’hui la boucle est bouclée puisque dans les prochains jours nous publierons le premier billet d’une série qui cette fois analysera, bien sûr, l’accessibilité pour les personnes handicapées, mais également l’écoconception et le RGPD.

En attendant la suite, vous pouvez vous mettre en appétit en lisant les articles de 24 jours de web rédigés par des membres de Temesis, qui à partir d’aujourd’hui retrouvent un espace qui leur permettra de s’exprimer sans attendre décembre 2022.

Bonne lecture à vous.